motsamots articles
articles ARTICLES news vos infos liste sur yahoo La dysphasie forum



Site optimisé par Get Firefox


Cette rubrique vous permet d'avoir accès à toutes les archives de nos actualités éditées sur le site.
Vous pouvez effectuer une recherche précise par mot clé.


Votre recherche :

Le 25/08/2005, nous vous informions :

le programme de réussite éducative 2005

La rentrée approche avec le programme de réussite éducative qui vient d'être précisé.

Avec ce programme il me semble que la mise en place des P.I.S ou autres dénomination aura moins de réticences.

Je pense aussi qu'il est important que nous fassions connaître ce dispositif notamment aux orthophonistes et aux autres partenaires autour de nos jeunes.

En effet avec les communes des fonds pourront être débloqués et devraient lever les difficultés financières et les chefs d'établissements pourront autour d'un cadre défini réunir toute l'équipe pédagogique, rééducative . Bien évidemment autour des jeunes et de leur famille (il ne faut pas oublier les parents).

A nous d'utiliser correctement ce programme ,à commencer par le faire connaître.

Bonne journée. Marie-Françoise Wittrant federation@apedys.fr


Jean-Louis Borloo lance son programme de réussite éducative

AP | 24.08.05 | 17:27


PARIS (AP) --

C'est l'un des dispositifs-phares du plan de cohésion sociale.

Les ministres Jean-Louis Borloo (Cohésion sociale) et Catherine Vautrin (Parité) feront le point jeudi en conseil des ministres sur le programme de réussite éducative, dont l'ambition est de constituer 750 équipes chargées de soutenir les enfants en difficulté.



Ce programme de 1,47 milliard d'euros d'ici 2009 débute dès cette rentrée scolaire, avec quelque 200 équipes mises en place dans 185 communes sur l'ensemble du territoire.

Inspiré de programmes similaires menés en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, ce dispositif vise à accompagner dès la maternelle et jusqu'à la fin de leur scolarité les enfants et adolescents fragiles en raison de difficultés éprouvées par leurs parents (grande précarité, logement insalubre, absence de maîtrise de la langue française...).

A tous, des "équipes de réussite éducative" proposeront un accompagnement individuel en liaison avec les familles.

Créées à l'initiative des chefs d'établissement ou des communes, ces équipes réuniront les professionnels de l'enfance (enseignants, éducateurs, animateurs, travailleurs sociaux, psychologues, pédopsychiatres, kinésithérapeutes, orthophonistes).

"On ne se substitue pas à l'Education nationale.

Ce n'est pas un programme de soutien scolaire. L'essentiel, c'est le soutien de la famille autant que le soutien de l'enfant", a expliqué mercredi Jean-Louis Borloo.

Afin de mettre en place ces équipes, le ministère de la Cohésion sociale a lancé un appel à projets auprès des acteurs locaux.

Quelque 200 initiatives ont été validées par la délégation interministérielle à la Ville pour la rentrée 2005, portant sur des sujets aussi divers que la lutte contre l'illettrisme à Vaulx-en-Velin, la prévention de la dyslexie-dysphasie à Nancy ou de l'obésité à Gennevilliers.

Le ministère a débloqué 31 millions d'euros de crédits pour le démarrage du programme.

Ces 200 projets montrent que le programme "répond à une demande très forte", se réjouit M. Borloo.

"On sera à 700 équipes à la fin de l'année", affirme le ministre de la Cohésion sociale, qui voit dans ce dispositif "un des programmes les plus importants" de son plan pour réduire en cinq ans la fracture sociale.

A l'image des 19 autres programmes du plan de cohésion sociale, le dispositif de réussite éducative repose sur un "contrat de confiance" avec les acteurs locaux.

L'utilisation des crédits sera contrôlée a posteriori.

"On est dans l'expérimental", a reconnu M. Borloo.

Le financement du programme a été conçu sur la base de 500.000 euros par équipe et par an, soit 375 millions d'euros en année pleine.

"C'est deux fois plus que ce que le gouvernement Jospin mettait sur l'ensemble de la politique de la ville", calcule le ministre de la Cohésion sociale.

Le programme de réussite éducative sera complété au niveau du collège par la création d'une trentaine d'internats de réussite éducative, dont cinq verront le jour cette année.

Les grandes écoles et universités sont par ailleurs invitées à multiplier les programmes pour favoriser l'accès à l'enseignement supérieur des lycéens issus des quartiers en difficulté, sur le modèle de l'expérience "pourquoi pas moi?" de l'Essec.

L'Ecole Polytechnique va accueillir à la rentrée vingt lycéens de l'Essonne pour des séances de tutorat.

AP
En savoir plus sur ce lien...
( Pas de commentaires )

Mois par mois, retrouvez les anciennes news publiées.
Jan 2006 Dec 2005 Nov 2005 Oct 2005 Sep 2005 Aug 2005 Jul 2005 Jun 2005 May 2005 Apr 2005 Mar 2005 Feb 2005 Jan 2005 Dec 2004 Nov 2004 Oct 2004
Début recherche
Fin recherche
Texte recherché
Jour
Mois
Année
Jour
Mois
Année
Tapez votre texte ici



Accueil - Notre équipe - Partenariat (afficher nos news sur votre site) - Statistiques en bref - Contactez-nous

Mots à Mots est déclaré au CNIL, enregistré sous le numéro d'agrément 1072934.
Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

© phpWebziner 2004 - 2005 - Tous droits réservés -