motsamots articles
articles ARTICLES news vos infos liste sur yahoo La dysphasie forum



Site optimisé par Get Firefox



Cette rubrique vous permet d'avoir accès à toutes les archives de nos actualités éditées sur le site.
Vous pouvez effectuer une recherche précise par mot clé.


Votre recherche :

Le 25/12/2005, nous vous informions :

AUTISME ET STRATEGIES EDUCATIVES

Les 25 et 26 mars et 15 - 16 et 17 avril 2006

Organisateur :

AUTISME 13

Intervenant :

Evelyne ARTI, Neuro-Psychologue, formatrice d’EDI FORMATION.

Lieu de la formation :

A déterminer.

Horaires :

Prévoyez comme horaires : 9h – 12h30 puis 14h30 – 18h

Cet horaire peut être réaménagé par la conférencière.


Possibilité de se joindre à la formatrice pour le déjeuner.

Coût de la formation :

45 € pour les adhérents Autisme 13

110 € pour les non-adhérents

Professionnels et associations nous contacter .

Contact : f.choisay@tiscali.fr

06 64 26 92 29
En savoir plus sur ce lien...
( Pas de commentaires )

Le 17/12/2005, nous vous informions :

L'I.M.P. Dysphasia a pour objet les actions éducatives, pédagogiques et thérapeutiques pour des enfants de 6 à 14 ans qui présentent des troubles complexes du langage rendant impossible leur prise en...

Dysphasia

59 rue du Faubourg Saint Martin • 75010 Paris

Tél. : 01.53.19.83.20 • Fax : 01.53.19.83.21 • Contact • Site web

Catégorie : Externat Médico Pédagogique

Prise en charge : Prévention, soins précoces, Polyhandicap, handicaps rares

Age : Enfants

Places : 29

Admission : 6-11 ans

L'I.M.P. Dysphasia a pour objet les actions éducatives, pédagogiques et thérapeutiques pour des enfants de 6 à 14 ans qui présentent des troubles complexes du langage rendant impossible leur prise en charge en milieu scolaire ordinaire ou adapté.

L’établissement accueille des enfants présentant des troubles spécifiques du développement du langage (dysphasies) auxquels peuvent s’associer, à des degrés divers, d’autres troubles des apprentissages (dyslexies, dyscalculies), des troubles dyspraxiques, des troubles de la mémoire, des troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité.

Ces perturbations ne s'accompagnent ni d’anomalies neurologiques décelables, ni d’anomalies anatomiques de l’appareil phonatoire, ni d’atteinte sensorielle ou de retard mental global.
En savoir plus sur ce lien...
( Déjà 2 commentaire(s) )

Le 11/12/2005, nous vous informions :

j'ai un frère de 15 ans, dislexique depuis ...

Re: dislexie, disorthographie ? SOS
Auteur: florent (IP enregistrée)
Date: le 11 - 12 - 2005 à 10:58PM

Bonjour, en discutant sur ce forum je cherche une réponse. Voilà toujours et il arrive au brevet des collèges malgrès sa disorthographie et tant mieux. Cependant, j'ai cru lire quelque part que la dislexie lorqu'elle est reconnue, donne la possibilité au brevet d'avoir du temps en plus afin de permettre un pieds d'égalité entre les élèves. Est-ce vrai? Autrement, j'aimerais réellement connaître toutes les démarches à éffectuer. Je vous remerci d'avoir lu cette appel. Si vous connaissez des sites officielles merci de me les faires parvenir au plus vite. Une dernière chose, j'ai la "chance" car s'en ai une, d'avoir un frère dislexique qui m'apprend énormément sur la réelle difficultée de la langue française qui est pour moi presque naturelle. Et la volonté que peut avoir l'être humains de se sortir de problème pour s'en créer un avantage, une force de caractère et une capacité d'analyse parfois formidable. Il faut parfois savoir partir de plus bas pour monter plus haut. Hélas il est parfois dure de trouver la force nous permettant de le faire. Mais là se trouve le don que Dieu nous a tous donné et que les dislexiques ou autres sont les premiers amenés à exploiter et encore merci aux orthophonistes, aux instituteurs et professeurs à la page et à toutes les familles patientes.
En savoir plus sur ce lien...
( Déjà 1 commentaire(s) )

Le 08/12/2005, nous vous informions :

Robien interdit officiellement la méthode globale de lecture

Le ministre de l'Education nationale, Gilles de Robien, a annoncé jeudi sa décision d'interdire officiellement la méthode globale d'apprentissage de la lecture et il a déclaré à l'AFP qu'il allait sous huit jours faire publier une circulaire en ce sens.

"J'ai demandé ce matin au doyen de l'Inspection générale de rédiger sous huit jours une circulaire destinée aux enseignants, aux inspecteurs et aux formateurs des maîtres en IUFM et demandant d'abandonner la méthode globale. Cette circulaire s'appliquera dès janvier 2006", a-t-il affirmé.

"Ainsi les enseignants n'auront plus le droit de l'appliquer et les ouvrages basés sur cette méthode ne devront plus être utilisés", a-t-il ajouté.

Le ministre, qui a évoqué "une épidémie de dyslexie provoquée par la méthode globale", a également dit qu'il allait se mettre en relation avec les éditeurs "pour une appréciation des nouveaux ouvrages de lecture".

M. de Robien a tenu ces propos alors qu'il rencontrait en Sorbonne des étudiants en deug de gestion de Paris I, issus de milieux populaires ou de l'immigration, qui bénéficient d'un tutorat assuré par des étudiants de troisième cycle.

Le ministre avait déjà fait part de sa position mercredi, d'abord sur RMC puis dans l'hémicycle de l'Assemblée.

"Il faut revenir aux méthodes syllabiques et signifier aux inspecteurs qu'ils doivent cesser de sanctionner les enseignants pratiquant la méthode syllabique", a-t-il dit sur RMC.

Revenant à la charge de façon plus ferme encore à l'Assemblée, il a affirmé: "Il faut abandonner une fois pour toutes la méthode globale ou assimilée d'apprentissage de la lecture". Et il a annoncé qu'il allait "prendre contact avec les éditeurs de manuels et rencontrer aussi les maires qui les achètent pour les écoles".

Ces propos toutefois ont suscité l'ironie des enseignants et parents d'élèves. Ainsi, Gilles Moindrot, secrétaire général du principal syndicat d'enseignants des écoles, le SNUipp-FSU, a déclaré que le débat n'avait aucune raison d'être car "la méthode globale a été abandonnée depuis belle lurette".

"Les propos du ministre manifestent d'une méconnaissance totale des pratiques de terrain. La polémique, véritable serpent de mer, est incompréhensible ou alors elle n'est qu'idéologique pour masquer les difficultés de certains enfants, difficultés socio-culturelles qui n'ont rien à voir avec les méthodes", a-t-il ajouté.

Ainsi, il a affirmé que cette méthode n'était plus utilisée ou presque depuis les années 1970-80. Il a d'autre part rappelé qu'à l'entrée en 6e, 4% des enfants en moyenne ne savaient pas déchiffrer un texte mais que ce taux montait à 11% en Zep. "Cela prouve bien que les méthodes de lecture n'ont pas l'incidence qu'on voudrait leur prêter", a-t-il dit.

L'enseignant a également souligné que les deux manuels de lecture les plus utilisés, "Ratus" et "Gafi", étaient "très très syllabiques". Enfin, il s'est déclaré "très étonné" des propos du ministre selon lesquels les inspecteurs sanctionneraient les enseignants utilisant une méthode syllabique. "Il faudrait en sanctionner plus des trois-quart", a-t-il ironisé.

Gilles Moindrot a également évoqué la nécessité, outre le déchiffrage, de bien comprendre le sens de ce qu'on lit. "Outre les 4% ne sachant pas déchiffrer, 11% des enfants entrant en 6e savent lire mais ont du mal à comprendre la signification de ce qu'ils lisent. C'est un vrai problème mais il dépasse de loin la question de l'apprentissage de la lecture", a-t-il dit.

De son côté, la principale fédération de parents d'élèves, la FCPE, a rejoint cette position et affirmé que les critiques du ministre de l'Education nationale relèvent d'un "discours aussi faux qu'éculé".

"Cette méthode n'est plus utilisée du tout et partir en guerre contre elle témoigne d'un amateurisme inquiétant", a déclaré à l'AFP le président de la FCPE, Georges Dupon-Lahitte.

"Ce ministre semble avoir besoin de parler pour exister et il ne fait que reprendre le discours aussi faux qu'éculé de ses prédécesseurs et il est gênant de voir de telles contre-vérités colportées au plus haut niveau dans l'éducation", a-t-il conclu.
En savoir plus sur ce lien...
( Déjà 3 commentaire(s) )

Le 08/12/2005, nous vous informions :

Lecture : Robien relance la polémique

Lecture : Robien
relance la polémique

NOUVELOBS.COM | 08.12.05 | 13:31

Le ministre de l'Education nationale signe l'arrêt de la méthode globale, abandonnée depuis longtemps selon les syndicats d'enseignants et de parents.

Gilles de Robien (Sipa)
Gilles de Robien (Sipa)

L e ministre de l'Education nationale, Gilles de Robien, a annoncé jeudi 8 décembre sa décision d'interdire officiellement la méthode globale d'apprentissage de la lecture.
"J'ai demandé ce matin au doyen de l'Inspection générale de rédiger sous huit jours une circulaire destinée aux enseignants, aux inspecteurs et aux formateurs des maîtres en IUFM et demandant d'abandonner la méthode globale. Cette circulaire s'appliquera dès janvier 2006", a-t-il fait savoir. "Ainsi les enseignants n'auront plus le droit de l'appliquer et les ouvrages basés sur cette méthode ne devront plus être utilisés", a-t-il ajouté.

"Abandonnée depuis belle lurette"

Mercredi, il a déclaré qu'il fallait abandonner une fois pour toutes la méthode globale, faisant état à l'Assemblée d'études d'orthophonistes "déclarant clairement que la dyslexie était provoquée par une approche globale de la lecture". Il a également cité des études "de scientifiques spécialistes des neurosciences déclarant que le cerveau était constitué de telle façon que l'apprentissage syllabique était meilleur".
Les réactions ne sont pas fait attendre.

Dans la journée de mercredi, le principal syndicat d'enseignants des écoles, le SNUipp-FSU, a affirmé que la méthode globale avait été "abandonnée depuis belle lurette". Le secrétaire général du SNUipp, Gilles Moindrot, a affirmé que les propos du ministre "manifestaient d'une méconnaissance totale des pratiques de terrain". "La méthode globale a été introduite dans les années 30, plus ou moins utilisée dans les années 60 et début 70 mais c'est bien fini. Déjà en 1980, lors de ma formation d'enseignant, on nous conseillait de ne plus l'utiliser", a précisé Gilles Moindrot. "Actuellement, on utilise des méthodes mixtes, essentiellement syllabiques mais comportant une partie de découverte, bien utile d'ailleurs, essentielle même, du sens des textes. Comprendre un texte conditionne toute véritable lecture et cela est d'ailleurs inscrit ainsi dans les programmes du primaire dont la dernière édition vient de paraître, préfacée par le ministre", a-t-il encore déclaré.

Discours éculé

De son côté, la principale fédération de parents d'élèves, la FCPE, a affirmé mercredi que les critiques du ministre de l'Education nationale contre la méthode globale relevaient d'un "discours aussi faux qu'éculé".
"Cette méthode n'est plus utilisée du tout et partir en guerre contre elle témoigne d'un amateurisme inquiétant", a déclaré le président de la FCPE, Georges Dupon-Lahitte.
"Il ne fait que reprendre le discours aussi faux qu'éculé de ses prédécesseurs, qui avaient prétendu que cette méthode avait provoqué l'illettrisme. C'est une contre-vérité absolue et il est gênant de voir de telles contre-vérités colportées au plus haut niveau dans l'éducation", a-t-il ajouté.

Elégance

Interrogé dans Le Parisien de jeudi, le ministre précisait ses intentions. Il prépare notamment "une circulaire qui sera envoyée à l'inspection générale, aux directeurs d'école, aux enseignants" demandant l'abandon de la méthode globale. Il affirme qu'"un groupe d'experts fera une analyse des livres existants" et qu'il enjoindra les maires à n'acquérir que "ceux qui sont conformes".
A propos de la réaction des syndicats qui assurent que la méthode globale a été abandonnée depuis longtemps, le ministre répondait : "C'est une méthode élégante de dire qu'ils ne s'opposeront pas à ma décision".
En savoir plus sur ce lien...
( Pas de commentaires )

Le 08/12/2005, nous vous informions :

Allocations : ce que vous toucherez en 2006

Elles sont revalorisées de 1,8 %
Allocations : ce que vous toucherez en 2006


D'après un projet de décret, les prestations sociales et familiales vont être revalorisées de 1,8 % au 1er janvier 2006. Voici leur nouveau montant.
Allocations familiales

Deux enfants à charge : 117,14 € mensuels ; trois enfants à charge : 267,21 €; quatre enfants : 417,28 €; par enfant supplémentaire : 150,08 €.

Allocation parentale d'éducation

L'Ape concerne les parents qui ont cessé ou réduit leur activité professionnelle pour élever leurs enfants, à partir du deuxième. En cas d'arrêt total : 521,85 euros net mensuels ; en cas d'activité au plus égale à 50 % : 345,06 €; activité réduite entre 50 et 80 % : 260,94 €.

Emploi d'une assistante maternelle agréée

Le montant de l'Afeama (aide à la famille pour l'emploi d'une assistante maternelle agréée) varie selon les revenus des parents. Pour les moins de trois ans nés avant le 1er janvier 2004, le montant minimum est de 140,86 euros net mensuels. Montant médian, 169,99 €. Montant maximum, 214,97 €. Pour les 3-6 ans : montant minimum, 70,43 euros net mensuels. Montant médian, 85 €. Montant maximum, 107,50 €.

Prestation accueil du jeune enfant (Paje)

Dans le cadre de la Paje, pour les enfants nés après le 1er janvier 2004, et sous conditions de ressources : la prime à la naissance (sous condition de ressources, par exemple moins de 33 044 euros annuels pour une famille avec deux revenus et un enfant au 30 juin 2004) est de 840,96 euros net (1 681,91 euros pour la prime à l'adoption). L'allocation de base mensuelle versée jusqu'aux trois ans de l'enfant (en fonction des revenus des parents) est de 168,20 €.

Le complément de libre choix d'activité (en cas de réduction ou de cessation de l'activité professionnelle, attribuée dès le premier enfant) pour ceux qui ont le droit à l'allocation de base sera de 353,67 euros net mensuels (taux plein) ; 228,63 € (activité égale au plus à 50 %) ; 131,88 € (activité réduite entre 50 et 80 %).

Le complément libre choix d'activité pour les familles qui n'ont pas le droit à l'allocation de base sera de 521,85 euros net mensuels (taux plein) ; 396,82 € (activité au plus égale à 50 %) ; 300,08 € (activité réduite entre 50 et 80 %).

Le complément mode de garde pour les 0-3 ans (en cas de recours à une assistante maternelle, variable selon les ressources des parents) sera de 157,91 euros net mensuels (montant minimum) ; 263,22 € (montant médian) ; 368,48 € (montant maximum).

Le complément mode de garde pour les 3-6 ans (en cas de recours à une assistante maternelle, variable selon les ressources des parents) sera de 78,96 € (minimum) ; 131,63 € (médian) ; 184,27 € (maximum).

Le Conseil d'administration de la Cnaf avait émis un avis négatif sur ce projet de revalorisation. Mais cet avis n'est que consultatif. Rappelons que 750 000 à 800 000 enfants naissent, chaque année, en France.

En savoir plus sur ce lien...
( Pas de commentaires )

Le 06/12/2005, nous vous informions :

projet de mémoire avec des enfants dysphasiques

Un visiteur a écrit :
Bonjour à tous,

Je suis étudiante en dernière année de logopédie et je prépare un mémoire sur le thème serait «la stimulation de la compréhension orale chez les enfants dysphasiques».

L’objectif est de présenter en un seul matériel de rééducation ludique un ensemble d’activités (avec support imagier pour la plupart) qui travaillent l’analyse du langage oral en mettant l’accent sur la compréhension fine du message. Ces activités seraient organisées en 3 parties :

1- La compréhension lexicale


2- La compréhension de phrases


3- La compréhension de textes


Je voudrais expérimenter le matériel que je construirai auprès de deux enfants dysphasiques ayant des troubles de la compréhension orale.
Auparavant, il faudrait que je leur fasse passer des tests afin d’établir leur âge lexique et ainsi leur proposer un matériel adapté à leur niveau. C’est pourquoi j’envoie ce courrier dans le but de rencontrer des parents qui seraient d’accord que je puisse rencontrer leurs enfants et travailler avec eux.


Je me tiens à votre disposition pour d’éventuelles autres informations et vous remercie pour l’attention que vous porterez à ce courrier.
Mon adresse Internet est fati24fr@hotmail.fr

Fatima Ait Abderrahmane




( Pas de commentaires )

Mois par mois, retrouvez les anciennes news publiées.
Jun 2006 May 2006 Apr 2006 Mar 2006 Feb 2006 Jan 2006 Dec 2005 Nov 2005 Oct 2005 Sep 2005 Aug 2005 Jul 2005 Jun 2005 May 2005 Apr 2005 Mar 2005 Feb 2005 Jan 2005 Dec 2004 Nov 2004 Oct 2004
Début recherche
Fin recherche
Texte recherché
Jour
Mois
Année
Jour
Mois
Année
Tapez votre texte ici



Accueil - Notre équipe - Partenariat (afficher nos news sur votre site) - Statistiques en bref - Contactez-nous

Mots à Mots est déclaré au CNIL, enregistré sous le numéro d'agrément 1072934.
Conformément à la loi française Informatique et Liberté (article 34), vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant.

© phpWebziner 2004 - 2005 - Tous droits réservés -